Actualite
 >L'exception française  24.09.2005 - 08:38 – Christophe Laporte

Nos confrères d'iLounge étaient présents à l'Apple expo cette semaine. Ils ont été surpris lors de leur voyage à Paris. Ce ne sont pas les nouveautés qui les ont surpris, mais la faible proportion de casques d'iPod dans les oreilles des Parisiens par rapport aux New-Yorkais. Ils ont été surpris également par la grande diversité des lecteurs flash bas de gamme, disponible sur le marché, qui dominent très largement le Shuffle. Pour eux, l'explication est simple et nous abondons dans leur sens : si l'iPod ne connaît pas en France le même engouement qu'aux États-Unis, c'est avant tout une histoire de prix...



Vos réactions
Donatien [24.09.2005 - 11:40] C'est rassurant ! les américains sont bien plus obsédés que nous par les "must have". Une uniformisation des goûts et des couleurs à travers le monde serait une chose assez triste.
Switcher [24.09.2005 - 13:18] Aaah, l'ethno-centrisme US.Ca fait sourire ou ça agace, au choix. Et puis... Peut-être NYC est-elle une ville plus sécurisée que Paris (qui sait ?), où n risque moins de se faire violemment agresser pour un morceau de plastique avec des octects dedans :)))
Donatien [24.09.2005 - 15:33] D'ailleurs eux trouvent nos Peugeot 307 moches, mais que dire de leurs imondes Ford Taunus qu'on voient partout là bas ? Et puis j'en passe sur le botox, le silicone, les maccaronis cheese artificiels, et les clichés en tout genre. C'est dingue on en arrive à la conclusion que nous sommes deux peuples très différents, étonnant non ?
Steph [26.09.2005 - 15:37] Le prix est un problème. le niveau de vie n'est pas le même entre nos deux pays. Si les gens achètent des baladeurs flash "noname" c'est pour le prix, pas pour autre chose.
Réagir

(requis)

(requis)